Wotan emporte le vent

Alors voilà, je rentre à présent dans la dernière année pour boucler Brünnhilde. A raison d’une page par semaine. Beaucoup, beaucoup de boulot en perspective, donc il est fort probable que les mises à jour d’Obi-Wan prennent du plomb dans l’aile.

Mais il y en aura pour sûr.

Sur ce, vive la choucroute.

6 réflexions sur « Wotan emporte le vent »

Répondre à Benoit Dahan Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *