Les Grands Classiques IV : Concerto n°5 pour piano en mi bémol majeur, Op.73 « L’Empereur » (2e mvt. : Adagio un poco moto)

Derrière ce titre à rallonge dont les compositeurs de musique classique ont le secret se cache l’un des plus beaux concertos pour piano et orchestre de tous les temps.

Si je vous le dis, c’est que c’est vrai.

Composé par Ludwig Van Beethoven (1809)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *