La Kavaseb

Un blog avec des Walkyries

Le Souper (zitoire)

Posted by Bastoune On novembre - 26 - 2011

Il est des pages qu’on met un temps fou à sortir, on ignore pourquoi.

Enfin, si, je sais pourquoi.
Après 10 ans dans le métier, je viens d’avoir une illumination, que dis-je, une révélation… Il n’y a rien de plus chiant à dessiner que les scènes de repas. Oui.
Même les chevaux à côté, c’est rigolo à gribouiller.

C’est vrai quoi, niveau action il ne se passe pour ainsi pas grand chose, tous les protagonistes restent assis, bougent peu, et il faut se torturer le cerveau à trouver des cadrages intéressants, des dialogues pertinents, le tout afin de rendre dynamique une scène qui, par essence, ne l’est pas.
Regardez-moi ce tableau de Pieter Bruegel, avouez tout de même qu’on a envie de bailler rien qu’en le regardant.

Bon, sinon, il est possible aussi que je sois à la bourre à cause de ce jeu-là.

Je planquerai p’tet une Triforce dans les Nibelungen, tiens.
J’ai rien dit.

Ca va vous, sinon ?

9 Responses to “Le Souper (zitoire)”

  1. lemillpat dit :

    Yo !
    ton 2ème lien ne fonctionne pas. Du coup, on voit pas ce que tu fous entre 2 coups de crayons et un coup de photoshop 😉

  2. Elias Dray dit :

    Je suis d’accord avec toi Seb, il ne se passe jamais rien pendant les repas, sauf si quelqun s’empoisonne, s’étouffe, ou se fait assassiner… 😉

  3. Benoit Dahan dit :

    Put–n, lui, comment y traite Bruegel !!! Fais gaffe, ch’uis un pote à Pieter.

    Bon, en fait t’as raison pour les repas… dur métier.

Commenter